ENDEJEX, ALGERIE

Témoignage de Salah Mebarki, visiteur à Djazagro avec la société ENDEJEX. 

Salah MEBARKI PI

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? (Nom, Prénom, Société, Secteur d'activité, Pays...).

Salah MEBARKI, 34 ans, 

Consultant en Stratégie et Déploiement Commercial. 

Entreprise Des Jeunes Expoerts (ENDEJEX): cabinet de conseils et d'accompagnement des entreprises dans le lancement des nouveau produits, la mise en place de circuits de distributions, formation et accompagnement de la FDV. Bejaia - Algérie. 

Lors de votre visite sur Djazagro, par quelle(s) secteur(s) étiez-vous intéressés? 

Lors de mon dernier passage au salon Djazagro (édition 2017), j'ai commencé ma visite par les pavillons dédiés aux procédés ainsi qu'aux machines de conditionnement et d'emballage. 

Les sociétés étrangères étaient présentes en force de par leur nombre et de par la qualité des produits exposés. 

J'avais pour mission de démarcher des professionnels de l'industrie du café, pour le compte d'un de nos clients: producteur local, en vue de l'extension de son unité et de la modernisation de ses équipements. Dès le premier jour, j'avais établi des contacts importants avec des industriels spécialisés en torréfaction et en conditionnement ainsi qu'en emballage en tout genre du café. 

J'ai poursuivi ma visite dans le hall dédié aux ingrédients, c'est une étape obligatoire pour tout industriel qui se respecte. Il y avait une présence importantes d'enseignes internationales, qui animaient sans-cesse leur stand avec des spécialités et des gens de métier. 

Aussi, l'occasion m'a été donné d'assister à certaines conférences intéressantes, portant sur des thèmes d'actualité comme celles dédiées à l'export et aux stratégies de déploiement à l'international. 

Mais, c'est surtout le concours culinaire "Trophée Excellence El Djazair" qui m'a le plus surpris cette année, l'ambiance était digne des grands rendez-vous culinaires européens. 

Depuis combien de temps connaissez-vous et visitez-vous Djazagro? 

Alors que j'étais responsable des ventes pour le compte d'un grand producteur Algérien de boisson en 2011, on a commencé à parler du salon Djazagro et de la qualité des participants présents à cet événement, ainsi que des machines exposées. 

L'année d'après, après avoir sollicité une invitation sur le site de l'organisateur, j'ai visité le salon pour son édition 2012 au niveau de la SAFEX Alger. 

Dès mon entrée au pavillon d'accueil, je fus supris par la qualité de l'organisation et de l'amabilité des animateurs. Tout est fait pour bien vous accueillir et vous orienter au maximum, à cela s'ajoute la panoplie d'affiches et de signalétiques installées un peu partout et qui vous permet de vous repérer n'importe ou, et à n'importe quel instant. 

Depuis, je suis et je reste un fidèle du Djazagro, et j'espère encore pour longtemps. 

Que cherchez-vous sur Djazagro?

Comme à chaque édition, en venant sur Djazagro, j'y viens pour découvrir les dernières tendances de l'industrie agroalimentaire, rechercher les nouveautés en matière d'emballage et de conditionnement. 

Mais surtout, c'est ce contact et ces échanges avec les professionnels qui restent ma première motivation pour visiter le salon. 

Avec les défis majeurs qui attendent l'Algérie, les restictions à l'importation qui s'intensifient, beaucoup de produits devront être produit localement et surtout rapidement pour parer à la demande qui ne cesse de s'accroître. 

Donc le salon Djazagro est la réponse aux futurs investisseurs qui recherchent des réponses aux questions qu'ils se posent en matière de procédés, de matières premières, d'emballage et de technologie. 

Si vous deviez résumer Djazagro en une seule phrase, que diriez-vous? 

Djazagro, la destination des professionnels de l'agroalimentaire.